L'impact de la formation est-il le même d'un individu à un autre ?

La plupart des études liées à l’impact de la formation sur les individus sont effectuées dans un contexte professionnel, et évaluent en majorité 3 aspects : Les compétences développées, la modification de la performance au travail et l’amélioration des résultats organisationnels.

Que la volonté de se former émane d’une volonté personnelle ou du responsable de la formation de l’entreprise, il est primordial de passer par différentes étapes afin de définir les besoins en termes de formation. Nous allons voir plus en détail les facteurs de réussite de ces formations, et sur l’impact différent qu’elles peuvent avoir d’une personne à une autre.

  • On définit les objectifs de la formation :

D’abord, il faut prendre conscience de son besoin de se former ; on ressent alors un changement ou qu’on veut provoquer le changement dans notre carrière. L’objectif donc de se former est de casser la résistance au changement ou au contraire, adopter une attitude de conduite du changement. En définissant les objectifs de se former, nous devons également définir, après cette formation les objectifs à atteindre au sein de sa fonction, que ça soit sur le plan personnel ou professionnel. Bien se connaître est donc un élément clé pour définir clairement les objectifs de se former et à l’issue de la formation.

  • On choisit le moyen de se former qui nous correspond :

Il y a 3 différents moyens de se former. A chacun de choisir le moyen qui lui correspond, et qui correspond à son objectif de formation, mais aussi à ses moyens. Que l’on veuille se former en présence d’un encadreur, échanger avec des personnes d’autres horizons, se former seul en présentiel ou à distance, chaque manière de se former doit être accompagnée de beaucoup d’implication et de rigueur.

  • On évalue l’impact de la formation :

Comment ? En mettant tout simplement en pratique les nouveaux acquis suite à notre formation dans notre quotidien professionnel et personnel. Ensuite, nous devons évaluer le changement perçu sur notre comportement, nos aptitudes et nos performances. Enfin, nous devons veiller à maintenir et pérenniser ces nouvelles pratiques en faisant un travail constant d’auto-évaluation.

               

 

En se référant à ces trois critères, nous pouvons conclure que l’impact de la formation diffère d’une personne à une autre, en fonction de son objectif, de son assimilation, du suivi et de l’incorporation des acquis de cette dernière.


Yasmine Hadj-Ahmed,
Responsable Communication à Novojob

Inscrivez-vous en 1 clic !

Vous possédez un compte sur l'un de ces services ? Inscrivez-vous en cliquant sur l'un d'entre eux !
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur En savoir plus