Candidat : comment mettre en avant vos soft-skills ?

Au même titre que vos savoirs théoriques ou vos compétences techniques, les compétences comportementales influencent désormais en grande partie la décision d’un recruteur au cours d’un entretien d’embauche. Ainsi, pour optimiser vos chances d’intégrer le poste que vous convoitez, la maîtrise et la mise en avant de vos soft-skills sont des leviers inévitables.

 

Mes soft-skills, comment les détecter ?

Avant de partager vos soft-skills, commencez par faire un travail de détection. L’idée étant de pouvoir les pointer du doigt et de savoir en parler en contexte, car ces compétences comportementales doivent pouvoir valoriser votre posture professionnelle. Mais comment faire pour les cerner ?

Posez-vous les bonnes questions

Au cours de vos expériences, professionnelles ou non, quels traits de votre personnalité vous ont permis de réussir dans telle ou telle situation ? De manière générale, comment vous-y prenez-vous pour atteindre vos objectifs ?

Pour vous aider à répondre à ces interrogations, visualisez des situations concrètes, étape par étape, afin de mettre en évidence les éléments de comportements clés qui auront permis votre succès. Le but étant de faire ressortir votre valeur ajoutée.

Retracez l’historique de vos expériences

Que vos expériences datent d’hier ou de vos années d’études, qu’elles aient ou non un rapport avec le secteur d’activité ou le poste que vous convoitez, peu importe. Votre recruteur cherchera à vous connaître, et vos compétences comportementales tirées d’expériences vécues contribuent aussi à faire de vous ce que vous êtes. N’ayez pas peur de mettre en évidence des exemples qui ont du sens pour vous.

Demandez l’avis de votre entourage

Amis ou anciens collègues de travail, votre entourage est souvent bien placé pour vous faire des retours honnêtes et objectifs sur vos mécanismes comportementaux. Ils ont par ailleurs bien souvent une image de vous et un recul que vous ne pouvez avoir sur vous-même. Faites-leur donc confiance pour vous aider à mieux vous connaître !

Comment séduire mon recruteur avec mes soft-skills ?

Dans le CV et la lettre de motivation

La toute première idée que se fera votre recruteur de vous viendra à la lecture de votre CV et de votre lettre de motivation. Ne ratez donc pas une occasion d’attirer son attention, exposez-lui vos compétences comportementales, vos modes de fonctionnement en environnement professionnel afin de lui donner envie de vous rencontrer !

En entretien de recrutement

Soyez honnête ! Ne dites pas les choses « pour faire bien » mais parce qu’elles sont véritables. Votre sincérité se ressent et lorsque vous partagez une expérience vécue, vous avez bien plus de chances de convaincre votre recruteur qu’en essayant d‘inventer une histoire qui risquerait de vous faire perdre en crédibilité.

Lorsque votre recruteur vous questionne sur vos soft-skills, évitez les réponses toutes faites de type : « mon principal défaut ? Je suis trop perfectionniste ! ». Les recruteurs sont las d’entendre toujours le même discours… sortez du lot ! C’est bien simple, pour être unique, soyez vous-même !

Qu’ils soient professionnels ou non, donnez des exemples précis. Pour le recruteur, tout ce qui donne l’opportunité de mieux vous connaître sera bon à prendre. Dites-vous bien que si vous souhaitez être efficace, le recruteur doit pouvoir se faire une image claire en vous projetant dans son équipe de travail.

 

Au delà des simples connaissances et savoir-faire techniques, vos soft-skills doivent aussi vous donner l’opportunité de sortir du lot, de vous faire remarquer et de séduire votre employeur sur des aspects de votre personnalité qui vous différencient des autres et vous rendent tout à fait unique.

 

Source

Inscrivez-vous en 1 clic !

Vous possédez un compte sur l'un de ces services ? Inscrivez-vous en cliquant sur l'un d'entre eux !
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur En savoir plus