Savoir se faire recruter : les 10 commandements du bon candidat

La recherche d'emploi ou de stage devient chaque jour plus compliquée et plus difficile, car les recruteurs sont de plus en plus exigeants... Pour arriver à bon port lors de ce voyage au long cours, voici les conseils de Patrice Ras, conseil en gestion de carrière et auteur du guide "Savoir se faire recruter".

 

Voici les 10 commandements du bon candidat.

1) Tu feras un bilan lucide de tes points forts et de tes points faibles, de tes qualités et défauts, des tes compétences et carences. Car si tu ne te connais pas ou mal, tu ne peux ni réussir, ni avoir de l’assurance, ni te vendre.

2) Tu définiras avec précision ton projet professionnel (fonction, secteur, lieu). Car « il n’y a pas de vent favorable à qui ne connaît pas son port » (Sénèque).

3) Tu prospecteras de façon active et pas seulement en répondant à des petites annonces sur Internet. Car le marché de l’emploi caché (hors annonces) recouvre environ 75 % des postes.

4) Tu rédigeras un CV en respectant les 4 C (créativité, clarté, cohérence, commercial). Car ton CV est un moyen de décrocher des entretiens d’embauche et rien d’autre…

5) Tu rédigeras une lettre en respectant la structure : Vous, Je, Nous + P.S. Car le recruteur est à la fois pressé, blasé (toujours les mêmes lettres !) et méfiant (75 % de CV menteurs).

6) Tu te focaliseras sur des résultats concrets et chiffrés : nombre de RV et nombre de propositions fermes ? Car c’est la quantité de contacts qui produit la qualité (embauche).

7) Tu te renseigneras sur ton (futur) métier, ton (futur) secteur, ton (futur) salaire et ta (future) entreprise. Car la préparation prime l’action. Or le recruteur est préparé et il attend la même chose de toi.

8) Tu négocieras tranquillement et humblement... Car cela fait partie du jeu. Et ce sera d’autant plus facile que te seras renseigné avant.

9) Tu n'hésiteras pas à demander des informations :

• le poste (description de poste écrite)

• le résultat des tests psychologique, voire de l’étude graphologique...

• ce que le recruteur pense de ta candidature

• un contrat ou une lettre d'embauche (si proposition ferme).

10) Tu soigneras ton intégration jusqu'à la période d'essai... et même après. Car rien n’est jamais acquis au travail (ni dans la vie !).

 

Source de l'article

Inscrivez-vous en 1 clic !

Vous possédez un compte sur l'un de ces services ? Inscrivez-vous en cliquant sur l'un d'entre eux !
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur En savoir plus