Le taux de chômage s’établit à 11,9% au Maroc en 2020

En 2020, la situation du marché du travail a connu, sous l’effet conjugué de la pandémie de la COVID-19 et de la campagne agricole sèche, une détérioration caractérisée par une destruction des postes d’emploi, une chute du volume horaire du travail et une hausse du chômage, du sous-emploi et de l’inactivité.

 

Selon le haut-commissariat au Plan, dans ce contexte, l’économie nationale a perdu 432.000 postes d’emploi contre une création de 165.000 postes en 2019.

Cette perte a concerné les deux milieux (295.000 en milieu rural et 137 000 en milieu urbain) et tous les secteurs d’activité économique.

Le secteur des services a perdu 107.000 postes, celui de l’agriculture, forêt et pêche 273.000, celui de l’industrie y compris l'artisanat 37.000, et celui des BTP 9.000.

En plus de la perte des postes d’emploi, le nombre d’heures travaillées par semaine a baissé de 20% de 494 millions heures à 394 millions heures, ce qui correspond à 2,1 millions emplois à temps pleine.

Le nombre moyen d'heures travaillées par semaine est passé de 45,2 à 37,5 heures.

Le chômage s’établit à 1.429.000 personnes au niveau national, avec une hausse de 322.000 personnes, faisant passer le taux de chômage de 9,2% à 11,9%, au niveau national, de 12,9% à 15,8% en milieu urbain et de 3,7% à 5,9% en milieu rural.

La population active occupée en situation de sous-emploi a atteint 1.127.000 personnes contre 1.001.000 une année auparavant.

Le taux de sous-emploi est passé de 9,2% à 10,7%, au niveau national, de 8,3% à 10,1% en milieu urbain et de 10,4% à 11,6% en milieu rural.     

Source  

Inscrivez-vous en 1 clic !

Vous possédez un compte sur l'un de ces services ? Inscrivez-vous en cliquant sur l'un d'entre eux !
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur En savoir plus