Intelligence émotionnelle, le modèle vertueux

Gérer les émotions permet d’obtenir de meilleures performances individuelles et collectives. Par ailleurs, en les maîtrisant, nous pouvons éviter les conflits. Le modèle vertueux ci-dessous permet de développer et de renforcer notre intelligence émotionnelle et ainsi, faire face aux situations tout en sachant anticiper.

1. Développer son intelligence émotionnelle


La gestion des émotions et des conflits est en premier lieu une question d’équilibre. Plus la personne se sent stable, plus elle peut faire face aux événements et les anticiper. Trois leviers sont proposés pour développer et entretenir son équilibre émotionnel:

a. Comprendre ses émotions


Tout le système nerveux s’est développé pour donner aux émotions un rôle très important.

Le rôle des émotions aide à comprendre le lien étroit entretenu avec le stress qui peut constituer un problème majeur. En même temps, les émotions sont vécues de manière très personnelle par chacun, d’où l’intérêt de comprendre les siennes en particulier.

b. Avoir confiance en soi


L’équilibre émotionnel est très dépendant de la confiance en soi qui est un sentiment vis-à-vis de soi. Ce sentiment positif ou négatif varie selon les circonstances et les événements rencontrés auxquels la personne fait face.

 

c. Vivre les émotions


L’autre levier favorisant le développement de l’intelligence émotionnelle est de savoir vivre ses émotions. En acceptant de vivre les émotions, il devient plus facile de les comprendre et, par effet vertueux, plus aisé de les vivre.

2. Développer des relations confiantes

La deuxième base de l’intelligence émotionnelle concerne la relation aux autres et plus particulièrement la capacité à créer des relations confiantes.

a. Exprimer ses sentiments et émotions


L’expression des sentiments est un des leviers qui facilite l’enrichissement des relations, contribuant ainsi à l’émergence de la confiance.

Les sentiments peuvent être différents et ne servent pas les mêmes finalités.

b. Penser positif


A la base la confiance et de l’intelligence émotionnelle se trouve la capacité à penser et à voir les choses sous un angle positif. Il s’agit d’un choix de perception qui dépend de la personne.
Dans la relation, penser positif permet d’être constructif et penser le futur et les solutions plutôt que le passé et les problèmes.

3. L’intelligence émotionnelle sert a gérer les conflits


Grâce à la pensée positive, il est possible de penser le futur, et donc de l’anticiper.

Ainsi, il est plus facile d’éviter les conflits que de les gérer lorsqu’ils sont là et de diminuer les sources de stress qui elles-mêmes génèrent des tensions.

a. Prévenir les tensions


Les comportements préventifs concernent tout ce que vous pouvez faire pour être au mieux de votre forme physique, psychologique, sociale ou émotionnelle.

 

b. Se maîtriser


Pour éviter les conflits il est parfois nécessaire de savoir se maîtriser. Mais est-ce toujours possible ?

On retrouve ici le rôle de la pensée positive qui permet de rester concentrer sur ce qui est constructif.

c. Savoir faire face

Malgré toutes les précautions pour rester constructif, pour anticiper les tensions et gérer les émotions désagréables, il est réaliste de se préparer aussi à affronter des situations conflictuelles.

 

Source de l'article 

 

 

Inscrivez-vous en 1 clic !

Vous possédez un compte sur l'un de ces services ? Inscrivez-vous en cliquant sur l'un d'entre eux !
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur En savoir plus